La tribune - glyphosate un cas d'école de désinformation

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) vient de classer le glyphosate comme “cancérogène probable”. Or, il n’y a aucune association entre l’usage du glyphosate et le développement de cancers, selon l’étude de l’Agriculture Health Study, l’une des plus vaster études épidémiologiques réalisées dans le monde agricole, puisqu’elle concerne 89,000 participants.

 

 

 

 

L’affaire du glyphosate, un cas d’école de désinformation
Taggé sur :

Pin It on Pinterest